Microsoft dévoile son nouvel ordinateur portable Surface avec Windows 10S

Microsoft a dévoilé le nouveau portable Surface, le premier ordinateur portable traditionnel de la gamme et le premier directement conçu pour les étudiants. Cependant,  à 999 euros, il n’est pas certain que le géant americain trouve beaucoup d’acheteur dans cette frange de la population !

Innovation, design et fonctionnalités

L’ordinateur portable Surface est une vitrine pour l’innovation et le design haut de gamme, mais à certains égards, le nouveau portable est un écart par rapport à cela. Prenez le Surface Book, par exemple, dont le design de la coque est largement inspire de la couverture d’un livre, notamment avec son imitation du dos d’un bouquin qu’on ouvre. Bien que l’ouverture sur le nouvel ordinateur portable soit agréable, elle est beaucoup plus conventionnelle que celle du Surface Book. Certes l’écran s’ouvre en douceur, mais d’un point de vue technologique, on est sur une pièce beaucoup plus simple.

Ordinateur portable apparaît clairement comme l’appareil Surface avec le moins de prise de risque. Cela ne remet pas en cause ses performances bien entendu, il est simplement moins  révolutionnaire. Ceci étant dit, le Surface reste un très bon ordinateur, avec un écran de 13,5 pouces, un ratio d’aspect 3: 2 et une résolution de 2 256 x 1 504 (qui atteint 201 pixels par pouce). Il a l’air magnifique. Les écrans des modèles Surface précédents étaient déjà de première qualité, en particulier celui du Surface Studio, et le nouveau portable ne fait pas exception.

Le portable Surface est léger (1,25 kg) et particulièrement fin. Le clavier est recouvert d’un matériau type alcantara, une sorte de simili daim. Ce n’est pas aussi doux sous les doigts que cela en a l’air mais c’est tout de même assez agréable, surtout par rapport au plastique ou au métal  auxquels nous sommes habitués. Il faut juste ne pas renverser de boisson dessus, mais ça vous le saviez déjà.

Il n’y a pas beaucoup de ports sur ce nouveau modèle. Sur le côté droit, le port de chargement, identique à celui que Microsoft a utilisé pour les versions Surface antérieures. Il y a également un port USB Type A, préféré aux connecteurs type C double face plus modernes qu’on trouve sur les smartphones tels que le Google Pixel XL et Samsung Galaxy S8. C’est pas forcement très malin et très certainement un mauvais pari sur l’avenir. C’est un des gros points négatifs de cet appareil.

Logiciel: Que vaut Windows 10 S?

Le portable Surface est livré avec Windows 10 S, une nouvelle version du système d’exploitation spécialement conçue pour les écoles et l’éducation. Il est optimisé pour la vitesse, dit Microsoft. Qu’est-ce que ça veut dire? Quand les anciens modèles mettaient une quarantaine de seconde au premier démarrage, le Windows 10 n’a besoin que de 10 secondes. La mise en veille et la reprise sont elles aussi extrêmement rapides.

Microsoft a cependant sacrifié le support d’application pour la vitesse. Windows 10 S limite les applications que vous pouvez installer à celles du Windows Store… et il n’y en a pas beaucoup. Il s’agit d’une restriction rédhibitoire ou d’un grand soulagement, selon les points de vue. En tant que propriétaire de l’ordinateur portable, vous allez détester ça. En tant qu’administrateur de l’école qui peut empêcher les étudiants d’installer des trucs qu’ils trouvent sur le web, cela peut être un gros plus.

Microsoft permet cependant de contourner ce problème. Pour seulement 49 euros (avec une offre d’upgrade gratuite limitée), vous pouvez convertir votre Windows 10 S en Windows 10 Pro, et débloquer tout ce dont vous avez l’habitude.