Comment utiliser un vaporisateur d’herbes sèches ?

comment utiliser un vaporisateur à herbes

Êtes-vous prêt à commencer à vaporiser de l’herbe ou des plantes ? Suivez les étapes suivantes pour commencer à utiliser votre vaporisateur d’herbes sèches :

  • Broyez l’herbe : Si vous ne l’avez pas déjà fait, assurez-vous de moudre votre herbe sèche avant de commencer à vaporiser. Vous aurez besoin d’une mouture fine et régulière afin d’avoir une expérience de vapotage plus agréable.
  • Remplissez la chambre : Retirez le capuchon ou le couvercle de la chambre à herbe sèche de votre vaporisateur.
  • Chargez doucement le cannabis effrité dans la chambre en utilisant vos doigts, une petite cuillère ou un petit entonnoir. Ne remplissez pas trop la chambre. Avec un vaporisateur à conduction, vous pouvez remplir la chambre un peu plus serré, mais les vaporisateurs à convection doivent laisser de la place pour que l’air passe à travers la chambre. Commencez par un remplissage plus lâche lorsque vous utilisez un vaporisateur à conduction.
  • Chauffez le vaporisateur : Un vaporisateur pour cannabis a besoin d’un peu de temps pour chauffer avant que vous puissiez commencer à l’utiliser. Cela peut prendre entre 10 ou 15 secondes et plus d’une minute, selon la taille et les caractéristiques de votre appareil. Si votre appareil est doté d’une température réglable, vous constaterez que les températures basses donnent des résultats plus savoureux et plus doux, tandis que les températures élevées produisent des nuages plus épais qui ont un effet plus puissant. La plupart des appareils de vapotage offrent des réglages de température qui se situent entre 105 et 210 degrés.
  • Prenez une inhalation : Lorsque l’appareil a bien chauffé, vous pouvez tirer un coup. Placez vos lèvres sur l’embout buccal et inspirez à un rythme lent et régulier. De nombreuses personnes recommandent d’inspirer une petite bouffée d’air normal après avoir terminé le hit pour aider à pousser le nuage de vapeur dans vos poumons.
  • Expirez : Relâchez le nuage de vapeur en utilisant le même rythme lent et régulier que vous avez utilisé pour prendre un hit. Gardez à l’esprit que vous n’avez pas besoin de garder la vapeur dans vos poumons pendant une période prolongée afin de ressentir les effets. Après avoir inhalé, vous pouvez attendre juste une seconde ou deux avant d’expirer.
  • Continuez votre session : Continuez à utiliser votre appareil jusqu’à ce que vous ayez obtenu les effets désirés. N’oubliez pas que si vous utilisez un appareil à conduction, l’herbe sèche continue à brûler même si vous n’inhalez pas activement, vous pouvez donc faire des pauses plus courtes entre les tirs.
  • Éteignez le chauffage : Assurez-vous d’éteindre votre appareil une fois votre session terminée. Laissez le vaporisateur refroidir complètement avant de le ranger ou de le nettoyer.
  • Si c’est la première fois que vous utilisez un vaporisateur à herbes sèches, commencez par quelques petites bouffées pour voir comment vous vous sentez avant de continuer. Même si beaucoup de gens trouvent que les effets de la fumée sont plus forts que ceux de la vaporisation, il est sage de commencer lentement afin de découvrir votre propre niveau de confort en termes de consommation.

Conseils pour vaporiser du cannabis

L’utilisation d’un vaporisateur d’herbe sèche est assez simple. Cependant, il y a quelques conseils que vous devriez garder à l’esprit pour tirer le meilleur parti de chaque session de vapotage, notamment :

  • Le broyage est utile : Il est important de bien moudre votre herbe sèche avant de la vaper. Une mouture inégale de votre fleur de cannabis entraînera une cuisson incohérente lorsque la chaleur est appliquée, alors assurez-vous que le bourgeon est broyé à une taille uniforme. Une mouture fine qui n’est pas trop serrée crée également une plus grande surface de contact pour la chaleur.
  • Répartissez bien l’herbe : Pour vous assurer que toute l’herbe sèche de votre chambre est exposée à la chaleur, remuez-la doucement à la moitié de votre session. Vous pouvez utiliser un petit outil fin pour le faire sans trop tasser l’herbe ou la faire tomber accidentellement de la chambre.
  • Essayez différentes températures : Les différentes variétés de cannabis se réchauffent mieux à différentes températures. Cela dépend en grande partie des types de cannabinoïdes et de terpènes présents dans la variété. Par exemple, les variétés à fort taux de THC et à faible taux de CBD se réchauffent souvent mieux à des températures plus basses, tandis que les variétés à fort taux de CBD et à faible taux de THC nécessitent généralement des températures plus élevées. Regardez une vidéo réalisée par l’un des groupes connus dans l’industrie du cannabis qui a testé la précision de la température sur différents vaporisateurs d’herbe.
  • Nettoyez votre appareil régulièrement : Donnez à votre vaporisateur d’herbe sèche un nettoyage complet toutes les quelques sessions. Cela vous aidera à améliorer les performances de votre appareil et à prolonger sa durée de vie. Assurez-vous de vérifier si des composants sont cassés ou usés (comme des filtres bouchés) et remplacez-les si nécessaire.

Comment nettoyer votre vaporisateur

Il est assez simple de garder votre vaporisateur d’herbe sèche propre, même si vous êtes un débutant en matière de vaporisation de cannabis. Alors que les concentrés laissent plus de résidus dans un vaporisateur, l’herbe sèche peut être nettoyée rapidement et facilement.

Vous aurez besoin des produits de nettoyage suivants :

  • Une petite brosse à poils doux
  • De l’air en boîte
  • De l’alcool isopropylique
  • Tiges de coton
  • Cure-dents ou épingle
  • Tissu en coton